A l'ombre de la fête | Marie-France Versailles

À L’OMBRE DE LA FÊTE, se trament des tragédies intimes, des jalousies, des frustrations, ou encore des attendrissements, des surgissements de souvenir et des rencontres épanouissantes. Tous ces sentiments et d’autres sont présents dans chacune des nouvelles, nommées selon leur narrateur. Ceux-ci forment une famille réunie autour du grand-père pour sa fête d’anniversaire dans le dernier texte. Avant cet évènement, chaque personnage narre un fragment de sa vie, souvent décisif : un moment où tout a basculé, où les rapports avec un autre ont changé, pour se distendre ou s’apaiser enfin.
 
L’ensemble de ces histoires forme un kaléidoscope familial assez agréable à lire et serein, malgré quelques amertumes. Les personnages sont attachants, en dépit de la brièveté des textes, et permettent une identification facile du lecteur, encouragée par l’atmosphère familière : tout se déroule souvent dans un lieu fermé, comme un cocon, que ce soit dans une maison et dans un train pris quotidiennement. Ces nouvelles restent donc « confortables » et assez douces.

Des nouvelles familiales et des fragments de vie.

NOTE : si je n’ai pas lu à nouveau l’écriture de Sur la pointe des mots, qui restera une lecture unique et particulière, j’ai eu l’agréable sensation de me retrouver dans ces nouvelles, ainsi que les atmosphères qu’elles déployaient.

A l'ombre de la fête - Marie France Versaille

À l’ombre de la fête de Marie-France Versailles

Quadrature (Louvain-la-Neuve), 2010 – 1re publication

* Prêt de Marilyne *
* Mois de la nouvelle *
* A la découverte de Quadrature *

12 commentaires:

  1. Confortables et assez douces ? Des nouvelles à lire un après-midi à l'ombre d'un arbre... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce serait un bel endroit de lecture, en effet. :)

      Supprimer
  2. A relire mon propre billet (lointain), oui, je constate que j'avais beaucoup aimé cette ambiance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais aller relire ton billet. Je ne suis pas vraiment étonnée que tu aies apprécié. :)

      Supprimer
  3. Tu as apprécié bien plus que moi, qui suis restée lointaine, hermétique à cette atmosphère et cette famille.
    ( " Sur la pointe des mots ", lecture unique et particulière, tout est dit )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même si ce n'est pas comparable à Sur la pointe des mots, je me retrouve vraiment dans les textes de Marie France Versaille : il y a des décors, des atmosphères qui me semblent familières, et où j'ai vraiment apprécié me retrouver. J'espère que nous serons agréablement surprises avec le prochain texte...

      Supprimer
  4. Espérons que je les apprécierai aussi ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le souhaite et l'espère. ;)

      Supprimer
  5. Bon, ma première expérience avec Marie France Versailles n'a pas été exceptionnelle... mai ton très beau témoignage me donne très envie de découvrir ce recueil! Je note ce titre de suite!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que ce recueil pourrait te plaire et te réconcilier avec l'auteure, je l'espère en tout cas. :)

      Supprimer
  6. Cela ne m'a pas l'air très rock n'roll tout ça :S Je passe mon tour, ça te va ? (pense que ça fera une averse de grêle de moins ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un bon argument ^^ Même sans ça, je t'aurais déconseillé ce recueil, ce n'est clairement pas pour toi...

      Supprimer

NOTE : tous les commentaires sont les bienvenus et modérés avant publication. Il est plus sympathique de savoir à qui l'on écrit, plutôt qu'à un "anonyme" ; je vous invite donc à utiliser la fonction "Nom/URL" pour indiquer votre nom ou pseudonyme si vous n'avez pas de compte pour vous identifier (la case de l'URL est facultative).